L'appel de présentations est maintenant lancé!
Soumettez la vôtre d'ici le 5 avril 2019!

Nous vous invitons à soumettre vos résumés de présentation en vue du quatrième Congrès national annuel La santé mentale pour tous (#SMPT) de l'Association canadienne pour la santé mentale, qui se tiendra du 23 au 25 septembre 2019, à Toronto. Cette année, le thème est : Connexion interrompue : rétablir la santé mentale dans un monde fracturé. En 2018, la question a été mise sur la table : à quoi une société en bonne santé mentale ressemble-t-elle? En observant les défis auxquels fait face notre société à travers une perspective de santé publique, nous avons pu faire émerger l’idée suivante : la prévention de la maladie mentale et la promotion de la santé mentale pourraient-elles jouer, pour la santé des populations actuelles et futures, un rôle majeur et similaire à celui que les vaccins ont joué pour le siècle précédent? À travers notre histoire, nous nous sommes montrés visionnaires et avons agi en amont afin de façonner l’avenir. Agir en amont signifie non seulement d’avoir une approche à long terme face à la société que nous désirons, mais aussi de créer des conditions sociales, physiques, spirituelles, culturelles, économiques et psychologiques permettant aux individus de bénéficier d’une bonne santé.

Volets

Le rôle de la santé publique dans la promotion de la santé mentale et la prévention des maladies mentales

Les humains sont des êtres de nature sociale qui ont besoin d’une communauté pour prospérer. Adopter une approche globale de santé publique envers les enjeux de la santé mentale signifie de prendre soin de la communauté en investissant de façon systémique pour assurer un continuum de services intégrés. Plutôt que d’agir de manière réactive pour traiter les cas de maladies mentales sévères, les services qui relèvent du secteur de la santé mentale doivent être envisagés sur un pied d’égalité par rapport aux autres services de santé. Par conséquent, le même niveau de qualité et de rigueur doit être assuré sur le plan des pratiques organisationnelles, administratives et professionnelles en santé mentale. Ce volet fait appel à des propositions de communications portant sur des approches novatrices et efficientes en promotion de la santé mentale, en prévention et en traitement des maladies mentales. En lire plus ici!

La promotion de la diversité – La prestation de services auprès des communautés diversifiées

Un manque de relations interpersonnelles et de compréhension mutuelle peut entraîner de la discrimination et des inégalités fondées sur l’origine ethnique, le revenu, le sexe, l’orientation sexuelle, les handicaps et la citoyenneté. Ce genre de discrimination a une incidence sur la santé mentale des personnes qui subissent ces inégalités et ils entravent leur accès aux services en santé mentale. À travers ce volet, nous souhaitons explorer différentes approches qui pourraient permettre au secteur de la santé mentale de mieux répondre aux besoins de la population et de tirer profit des forces et des atouts de divers groupes . En lire plus ici!

Travailler avec les populations autochtones pour favoriser leur santé mentale

Au Canada, l’héritage du colonialisme et la présence d’un certain racisme systémique font en sorte que de nombreuses personnes autochtones ont été forcées de se déconnecter de leurs terres et de leurs liens culturels. Elles ont fait face à des pertes, à des traumatismes personnels et intergénérationnels qui sont à la source d’importantes inégalités sociales de santé. De façon générale, l’accès aux services en santé mentale est plutôt difficile pour toute personne au Canada, mais il est particulièrement problématique pour les personnes autochtones vivant au sein de réserves ou de communautés situées dans les régions éloignées du nord. Ce volet permet d’explorer comment les acteurs du secteur de la santé mentale peuvent établir des relations respectueuses, fondées sur la réconciliation entre Canadiens autochtones et non autochtones, afin de soutenir les pratiques et les services communautaires autochtones dans une perspective de promotion de la santé mentale et d’amélioration de la santé globale. En lire plus ici!

Des écoles et des campus universitaires en bonne santé mentale

L’enfance et le début de l’âge adulte constituent des étapes cruciales du développement affectif, des périodes charnières pour construire une base solide de compétences personnelles et sociales qui favoriseront la santé mentale et la résilience. À cet effet, les écoles et les établissements postsecondaires sont en première ligne pour offrir du soutien aux enfants et aux jeunes, pour les guider à travers les transitions de la vie. Ces milieux peuvent contribuer à la création de liens entre les parents, les enseignants, les professionnels de la santé et les organismes communautaires dans le but de promouvoir le bien-être des enfants et des jeunes. En lire plus ici!

Comprendre la santé mentale et la maladie mentale du point de vue scientifique

À partir du moment où nous naissons, nos cerveaux cherchent à établir des liens – avec notre famille, nos pairs, notre communauté, avec qui nous sommes et d’où nous venons. Ces connexions sont essentielles au développement sain du cerveau. Pour ce volet, nous invitons les chercheurs, les médecins et les cliniciens à soumettre des propositions de communications qui se penchent sur le rôle que peuvent jouer les neurosciences, la génétique et les autres disciplines du développement physiologique de la santé mentale auprès des jeunes et des adultes. En lire plus ici!

La santé mentale et les troubles liés à l’utilisation de substances psychoactives

Il est reconnu que l’absence de relations saines et significatives dans la vie d’un individu constitue un facteur important qui contribue à la consommation problématique de substances. Pour les enfants, les expériences de violence, de négligence et l’exposition à des événements négatifs et traumatisants sont associées à des troubles de l’utilisation de substance à l’âge adulte, ainsi qu’à des risques plus élevés de développer des troubles psychiatriques. Cependant, les problèmes de consommation sont loin d’être des expériences individuelles; ils sont aussi profondément ancrés dans des processus sociaux de violence et d’inégalités, dont le colonialisme et les pensionnats, la violence sexiste et raciste et la pauvreté ainsi que l’itinérance. En lire plus ici!

Le travail et la santé mentale

Se sentir en connexion avec son travail et ses collègues est essentiel pour construire un environnement de travail sain et permettre aux personnes de réaliser leur plein potentiel pour contribuer de façon significative à leur communauté. Tout comme ils peuvent favoriser le bien-être et entretenir une saine culture de travail, ces environnements peuvent également générer de la détresse psychologique chez les travailleurs et perpétuer la stigmatisation des personnes ayant des problèmes de santé mentale. Ce volet permet d’explorer le besoin d’optimiser nos approches en termes de promotion de la santé mentale au travail, en nous appuyant sur les données probantes et en saisissant les opportunités qui peuvent surgir dans le monde du travail. En lire plus ici!

Nous contacter

Association canadienne pour la santé mentale, Bureau national
250 rue Dundas ouest, bureau 500
Toronto, ON M4T 2Z5
416-646-5557 x 24932

Restez informés - Abonnez-vous